Skip to Content

XXI Music Publishing


Jean-Pascal Beintus



Jean-Pascal Beintus est un musicien français. Il commence sa formation musicale au Conservatoire de Nice (contrebasse, piano et composition). Quelques années plus tard, il intègre le Conservatoire national supérieur de musique de Lyon puis celui de Paris. En 1983, il est nommé contrebassiste à l’Opéra national de Lyon sous la direction de Sir John Eliot Gardiner. En 1996, Kent Nagano, alors Directeur musical de l’Opéra national de Lyon, reconnaît en lui des talents de compositeur, il lui commande alors sa première  œuvre symphonique : un Concerto pour orchestre.


Dès lors, Beintus commence à composer pour différents orchestres et ses œuvres ont été jouées par : l’Orchestre de l’Opéra National de Lyon, les Berliner Philharmoniker (Variations on a Gershwin’s tune), l’Accademia nazionale di Santa Caecilia de Rome (Concerto pour clarinette – dédié à Alessandro Carbonare), le Berkeley Symphony Orchestra (Luna Tree),  le Deutsches Symphonie-Orchester (Suite de concert sur le Petit Prince d'après Antoine de Saint-Exupéry), le Hallé Orchestra Manchester (Couleurs Cuivres) ou le Russian National Orchestra (Wolf Tracks), etc.

Pour son œuvre Wolf Tracks, enregistrée par Kent Nagano et le Russian National Orchestra, avec Bill Clinton et Mikhaïl Gorbatchev comme récitants, Jean-Pascal Beintus reçoit un Grammy Award en 2003 (Pentatone).

Grand admirateur de musiques de films, Jean-Pascal rêve de composer pour le cinéma. Il intègre le staff d’Alexandre Desplat et l’assiste pour les orchestrations. Il a collaboré sur quelques grands succès récents du septième art Harry PotterLe Discours d’un roi, Argo, Monument MenGodzillaZero Dark ThirtyValerian, etc.  Beintus a composé les musiques originales de films pour les documentaires de Leonardo DiCaprio (La Onzième HeureLe Dernier Virage). Du côté des séries télévisées, Jean-Pascal Beintus collabore à la musique des saisons 1 et 2 de la série Marseille, produites par Netflix. Il a composé la musique originale d'Hippocrate aux enfersdocumentaire de Michel Cymes, enregistrée par Renaud Capuçon et ses amis (21 Music). 

Jean-Pascal Beintus a composé une Fantaisie concertante pour piano, trompette et cordes qui a été créée, en juin 2018, par l’Orchestre d’Auvergne et enregistrée par l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie (les deux orchestres sont commanditaires de l’œuvre). En 2019, elle est interprétée à Colmar, Lille, Mons et Antalya. 

Un enregistrement de la Suite de concert sur le Petit Prince d'après Antoine de Saint-Expuréry est sorti  en juin 2019 avec Alexandra Conunova au violon, Bryn Lewis à la harpe et le London Symphony Orchestra sous la direction de Quentin Hindley (label 21 Music).  Au cours de la saison 2018/2019,  cette oeuvre a été interprétée par l’Orchestre philharmonique de Monte-Carlo et l'Orchestre national de la Radio polonaise de Katowice



Oeuvres de Jean-Pascal Beintus éditées par XXI Music Publishing


Suite de concert sur le Petit Prince d'après Antoine de Saint-Exupéry 

Pour violon,  harpe et orchestre de chambre. 

Création par la Kent Nagano et le DSO Berlin (2008). Création de la version révisée par l'Orchestre philharmonique de Monte-Carlo (2019).  

Durée : 22 minutes

Fantaisie concertante pour piano, trompette et cordes.

Co-commande de l'Orchestre National d'Auvergne et  l'Orchestre royal de Chambre de Wallonie. 

Création à Clermont-Ferrand, juin 2018, par Frank Braley, piano ; Romain Leleu, trompette ; l'Orchestre national d'Auvergne, direction : Roberto Forès Veses. 

Durée : 20 minutes



Hippocrate aux enfers

Musique originale pour le documentaire Hippocrate aux enfers de Michel Cymes (2018).

Enregistrée par le quatuor Renaud Capuçon (Renaud Capuçon, Guillaume Chilemme, Adrien La Marca, Edgar Moreau), Paul Meyer et Jérôme Ducros. 

Durée : 22 minutes 

Hippocrate aux enfers "Medley" 

Transcription pour violon et orchestre symphonique d'un extrait de la musique originale d'Hippocrate aux enfers

Création par Renaud Capuçon, l'Orchestre Lamoureux, direction Geoffrey Styles à l'Olympia (octobre 2018). 

Durée : 3 minutes


Couleurs Cuivres

Pour quintette de cuivres et orchestre (version révisée de 2018). 

Co-édition avec les Editions Robert Martin. 

Création en 2010 par les solistes du Hallé Orchestra,  le Hallé Orchestra, sous la direction de Kent Nagano. 

Durée : 16 minutes.


Concerto bachique pour trombone et orchestre d'Harmonie 

Première audition (2014)  par Fabrice Millischer, trombonne et l'Orchestre d'Harmonie de la Région Centre, direction : Philippe Ferro.  

Durée : 18 minutes  




Concerto pour clarinette 

Création (2011) par Alessandro Carbonare, Orchestra dell'Accademia Nazionale di Santa Cecilia, direction : Kent Nagano. 

Durée : 20 minutes


Cinema rhapsody 

Dédiée à Mari Nagano et Momoyo Kodama.

Création à Osaka (2011)

Durée : 19 minutes


Velvet Abstract 

Musique pour le court métrage Velvet Abstract de James Hughes. Lauréat de 14 awards dont celui du New Renaissance Film Festival de Londres en 2018. 

8 minutes






Crédits photographiques : Michel Nguyen